Les rapports entre l’Homme et le Cheval

post1-youandhorseLes différents statuts du cheval dans le temps

Au cours de son histoire, le cheval est passé d’un statut de proie au statut d’animal domestiqué. Ses premières traces datent de plus de 50 millions d’années. L’homme l’a tout d’abord chassé pour sa viande et sa peau, puis l’a apprivoisé il y a « seulement » 5000 ans. Les chevaux ont été les compagnons malheureux des soldats, leur endurance et leur rapidité ont été utilisées pour les transports, et leur force pour les travaux des champs. Aujourd’hui, cet animal est majoritairement utilisé pour nos loisirs.

Cependant, les chevaux n’ont pas encore eu le temps de s’adapter à cette position d’animal domestiqué. Ils conservent comme instinct primaire, un véritable comportement de proie. C’est en cela que certaines de leurs réactions nous surprennent et beaucoup d’appréhensions naissent de la méconnaissance de cet état naturel qui persiste en eux.
Mais c’est justement de cette subtilité dans le rapport Prédateur / Proie (Homme / Cheval) que l’on trouve des axes d’épanouissement et de développement, aussi bien sur un plan personnel que professionnel.

Le cheval véritable instructeur pour l’Homme

La méfiance naturelle du cheval fait partie intégrante du « Horse Coaching ». L’homme doit inspirer confiance pour créer une relation harmonieuse avec l’animal.
Les modes de communication corporelle et verbale du cheval sont différents de ceux de l’homme. Ce dernier a des capacités cognitives extrêmement développées, le cheval, lui, a l’intelligence de l’instinct et donc, de l’émotion.

À ses côtés, on apprend, comprend et contrôle nos propres émotions, nos ressentis, nos intuitions, …
Le cheval, sensible et bienveillant, et l’homme, empathique, respectueux et authentique, partagent une expérience unique, des instants privilégiés dans lesquels s’établit une véritable complicité.