Pourquoi le cheval ?


«There is something about the outside of a horse
that is good for the inside of a man. »  W. Churchill


Il ne parle pas notre langue, n’a pas de mots pour communiquer, n’a pas vraiment de « raisonnement » au sens humain du terme, nos codes ne sont pas les siens, sa gestuelle et son mode de vie sont différents…

Quand on parle avec des cavaliers, tous disent que leur cheval est un miroir, qu’il s’est établi entre eux une relation indescriptible, particulière et singulière. Tous trouvent cette relation profonde, sincère, « magique » même parfois. Et ceci est parfaitement imperceptible pour tout étranger à cette relation.
Alors pourquoi deux êtres si différents arrivent-ils à obtenir une telle relation complice ?

Certes, le cheval ne communique pas avec des mots mais il utilise un autre canal. Un canal que nous utilisons tous, avec tout le monde, en permanence, et ceci plus ou moins consciemment.
C’est ce même canal qui nous lie d’une manière si particulière à nos proches (conjoints, enfants, parents), nous transporte lorsque nous écoutons une certaine musique ou visionnons un film ou nous indique dès les premières secondes que nous allons nous entendre avec certaines personnes.

Oui, le cheval est un maître dans l’utilisation du canal émotionnel, et c’est ce qui nous touche autant.

Il sait scanner ce que nous ressentons et parfaitement refléter notre état émotionnel interne.


L’instinct de proie

You_and_Horse_Cheval_ProieMême s’ils sont aujourd’hui domestiqués, les chevaux conservent leur instinct primitif et vont fuir au moindre danger.
Ils ont développé d’exceptionnelles capacités extra-sensorielles qui leurs permettent de scanner la moindre variation de leur environnement.
Ils vont ainsi réagir à chacune de nos émotions.
La moindre incohérence dans les messages perçus, la moindre variation comportementale, émotionnelle et énergétique sera considérée comme un danger et ils vont privilégier la fuite.

Ils vont rechercher sans cesse la sécurité, la sérénité et le confort. Comme tout humain d’ailleurs…
Il faut donc qu’ils aient une entière confiance dans l’humain pour qu’ils veuillent rester et « jouer » avec lui.

A nous de savoir créer cet environnement bienveillant et attention: il est impossible de tricher car on ne peut rien leur cacher!


Le cheval : animal grégaire

Depuis plus de 55 millions d’années, pour assurer leur survie, les chevaux ont su adopter une You_and_Horse_Cheval_troupeauorganisation collective et efficace qui s’appuie sur le respect de l’intégrité de chaque individu.

Leurs règles sont simples, rigoureuses, respectueuses, privilégiant l’utilisation du potentiel de chaque cheval au service et au bénéfice du groupe.
Certains sont doués pour guetter et alerter, d’autres savent guider dans la fuite, savent trouver les meilleurs pâturages, les points d’eau sécurisés ou d’autres encore ont la responsabilité de l’harmonie, de la cohésion et de l’éducation du troupeau.

Chaque cheval va avoir un rôle au sein du troupeau en fonction de ses compétences. Les qualités individuelles vont être mises au bénéfice du troupeau.

Le groupe protège l’individu et l’individu contribue à la protection du groupe.


Sans aucun jugement, ils vont nous guider
vers l’excellence comportementale, respectueuse de valeurs fortes et dans le respect de ce que nous sommes et de ce que sont les autres.

cropped-You_and_Horse_Logo-1.jpg